Témoignage exceptionnel de Michel-Thierry Atangana sur Africa N°1

Par La rédaction

Invité sur le plateau du « Grand Débat » de Francis Laloupo, le Français d'origine camerounaise, Michel-Thierry Atangana, libéré le 24 février dernier après dix-sept ans de détention, a livré un témoignage exceptionnel sur nos antennes. Dans un premier temps il s'est dit frappé par l'évolution de la société, de la nouvelle monnaie (Euro) aux nouvelles technologies de communication. Il reconnait avoir souffert de l'enfermement et de ne pas avoir pu assister à certains événements comme l'enterrement de sa mère. Il a également éprouvé une grande frustration de ne pas avoir pu s'exprimer et se défendre face à certains mensonges proférés pendant son incarcération. Néanmoins, il reste très mesuré dans ses commentaires à propos de la justice et de l'Etat camerounais. En revanche, il confirme que l'Etat français n'a pas tout fait pour le soutenir et dénoncer sa situation pendant de nombreuses années, jusqu'à la nomination de l'ambassadeur de France au Cameroun, Bruno Gain, en 2007. Il termine son témoignage en remerciant la radio Africa N°1 qui l'a soutenu pendant toute cette période et en appelant à ne pas oublier les autres prisonniers tel que Lydienne Yen Eyoum, une avocate franco-camerounaise détenue depuis 2010. Retrouvez l'intégralité de [l'émission en podcast ici->http://africa1.com/spip.php?article41469&var_mode=calcul].