Tunisie: discussions secrètes sur la Libye à Djerba, un avion sud-africain à l'aéroport

15 août 2011 à 10h19 par La rédaction

TUNIS (AFP) - (AFP)

Des pourparlers secrets ont réuni des rebelles libyens et des représentants du gouvernement de Mouammar Kadhafi à Djerba alors que des appareils sud-africain et qataris se trouvaient lundi sur l'aéroport de cette île tunisienne proche de la Libye, a-t-on appris de sources concordantes.

"Les pourparlers se sont déroulés la nuit dernière dans un hôtel de Djerba sous haute garde", a indiqué à l'AFP, une source proche des milieux de la sécurité tunisienne.

"Des cortèges de voitures escortés ont passé la frontière dimanche au point de passage de Ras Jedir, près de Djerba", a ajouté cette source sous couvert d'anonymat, faisant état de la présence parmi les négociateurs de ministres et responsables sécuritaires pro-kadhafi, sans pouvoir les identifier.

Par ailleurs, un jet triple réacteurs sud-africain était stationné lundi à l'aéroport de Djerba, près de deux hélicoptères militaires qataris, a indiqué à l'AFP une source aéroportuaire.

Des affrontements ont opposé la nuit dernière à Ben Guerdane, près de Ras Jedir, des pro-Kadhafi Libyens et Tunisiens ayant franchi le point de contrôle dans de grosses voitures 4X4 et des partisans de la rébellion célébrant "la fin de Kadhafi", ont rapporté à l'AFP des habitants.

Les pro-rebelles avaient commencé par manifester leur joie dans les rues pour "fêter la fin de Kadhafi", a ajouté Mohamed, témoin de la scène.

Les affrontements ont pris fin après après l'intervention des unités de protection de l'ordre public (POB) tunisiennes à 02H00 du matin (01H00 GMT), a-t-il ajouté.

Des renforts militaires exceptionnels et un mouvement inhabituel avaient été constatés dimanche à Ras Jedir, côté libyen du poste frontalier entre la Libye et la Tunisie, alors que des blessés étaient arrivés dimanche par les pistes sahariennes.

"Il y a une présence sans précédent d'unités sécuritaires pro-Kadhafi, avec blindés et armes lourdes du côté libyen du passage frontalier", avait indiqué à l'AFP un témoin ne souhaitant pas être identifié.

Les ministres libyen de la Santé et des affaires sociales Ahmed Hijazi et Ibrahim Cherif ont séjournée dimanche à Djerba, où ils ont rejoint le chef de la diplomatie libyenne Abdelati Obeidi, a indiqué l'agence tunisienne TAP.

Des négociations sont en cours "avec plusieurs parties étrangères", ajoutait l'agence sans donner d'autres précision.

A Tunis, des fortifications ont été érigées autour de l'ambassade de Libye à Tunis, entourée de hauts barbelés sous la garde l'armée.Ce dispositif renforcé a été placé après une tentative menée par des Libyens d'ériger le drapeau de la rébellion sur l'édifice situé sur une grande artère de Tunis.

Une affiche aux couleurs du conseil national de transition libyen partiellement déchirée était collé sur la devanture de l'ambassade.

Une forte demande d'hébergement de personnalités libyennes a été enregistrée dimanche dans des palaces à Gammarth, dans la banlieue nord de Tunis, où avait résidé la semaine derrière le ministre des Affaires étrangères Abdelatti Obeidi, a-t-on appris de sources hôtelières.

Kadhafi a défié les rebelles et l'Otan lundi, au moment où les insurgés ont capturé deux villes clés sur la route de Tripoli, alors que des rumeurs s'étaient propagées sur les réseaux sociaux et dans certains médias, faisant état du départ imminent vers l'étranger du dirigeant libyen.