Tunisie: la Constitution pas prête avant avril 2013, selon son rapporteur

13 août 2012 à 17h04 par La rédaction


TUNIS (AFP) - (AFP)

L'Assemblée nationale constituante (ANC) de Tunisie n'adoptera pas la nouvelle Constitution avant avril 2013, soit avec près de six mois de retard, a déclaré lundi à l'AFP le député et rapporteur général de la Constitution, Habib Kheder.

"La Constitution pourrait être présentée au vote (à l'ANC) dans son intégralité à la fin du mois d'avril", a déclaré cet élu d'Ennahda, le parti islamiste qui domine l'ANC et la coalition au pouvoir formé avec les formations de centre-gauche Congrès pour la République et Ettakatol.

"Je pense que c'est un rendez-vous réaliste", a-t-il ajouté.

Le gouvernement tunisien a maintenu jusqu'à présent la date butoir du 23 octobre 2012 pour l'adoption de la Constitution et a prévu des élections générales en mars 2013.

Selon M. Kheder, ce nouveau calendrier fera l'objet d'une réunion à l'ANC le 3 septembre, veille de la reprise de la session parlementaire.

Les principaux partis tunisiens s'étaient donnés un an à compter de l'élection le 23 octobre 2011 de l'ANC pour rédiger la nouvelle loi fondamentale et remplacer les textes provisoires régissant la Tunisie à la suite de la révolution qui a renversé le président Ben Ali il y a un an et demi.

Or ces travaux ont pris un grand retard, aucun compromis ne se dégageant en particulier sur la nature du régime: parlementaire pur ou aménagé laissant d'importantes prérogatives au chef de l'Etat.