Tunisie: ouverture de la première séance de l'Assemblée constituante

22 novembre 2011 à 10h39 par La rédaction

TUNIS (AFP) - (AFP)

L'Assemblée constituante élue le 23 octobre lors des premières élections libres en Tunisie a ouvert mardi ses travaux, moins d'un an après la fuite de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Je déclare ouverte la première séance de l'Assemblée constituante", a déclaré l'élu le plus âgé de la Constituante, Tahar Hamila, président de la séance, devant l'Assemblée réunie au palais du Bardo, siège de l'ancien parlement à Tunis.

Les 217 députés, parmi lesquels les islamistes sont les plus nombreux avec 89 élus, ont alors chanté l'hymne national tunisien.

Ils ont ensuite récité la Fatiha, la première sourate du Coran, en hommage aux "martyrs" de la révolution tunisienne.

"En ce moment historique, nous posons la première pierre de la deuxième république pour un Etat de liberté, de justice et de dignité, qui sera appelé à réaliser les objectifs de la révolution", a déclaré M. Hamila.

Le président par intérim Fouad Mebazaa devait ensuite prendre la parole.

 Après une suspension de séance, l'Assemblée devait procéder à l'élection de son président et de ses deux vice-présidents.

Le chef du parti Ettakatol Mustapha Ben Jaafar est le candidat désigné par les trois partis vainqueurs des élections, qui ont conclu un accord sur la répartition des pouvoirs et la distribution des portefeuilles dans le futur gouvernement.

La présidence de la République doit revenir au dirigeant du CPR Moncef Marzouki et la direction du gouvernement à l'islamiste Hamadi Jebali.