Tunisie: plusieurs centaines de manifestants d'opposition défilent à Tunis

Par La rédaction

TUNIS (AFP) - (AFP)

Plusieurs centaines de manifestants défilaient samedi avenue Habib Bourguiba, au centre de Tunis, contre le parti islamiste au pouvoir Ennahda, et pour réclamer que l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd soit élucidé.

La manifestation, largement organisée sur les réseaux sociaux et soutenue par plusieurs partis de l'opposition laïque, intervient au lendemain de la désignation du ministre de l'Intérieur sortant Ali Larayedh pour former un nouveau gouvernement à même de sortir le pays d'une profonde crise politique.

Les protestataires scandaient "le peuple veut la chute du régime", "ni peur ni terreur, le pouvoir au peuple" ou encore le chef d'Ennahda Rached "Ghannouchi assassin".

Les proches de l'opposant Chokri Belaïd accusent Ennahda d'être responsable de son assassinat le 6 février, un crime qui a profondément déstabilisé la Tunisie.

Le Premier ministre Hamadi Jebali, un islamiste, a été contraint de démissionner, son initiative de former un gouvernement de technocrates, annoncée le jour du meurtre, ayant échoué face l'opposition de son propre parti Ennahda.

M. Larayedh, qui a jusqu'au 8 mars pour former un cabinet de coalition, a annoncé jeudi l'arrestation de suspects de l'assassinat sans donner la moindre précision supplémentaire.