Un article de "Elle" fait polémique, réactions à chaud...

Par La rédaction

Mariama Camara suit la mode et les tendances pour Africa N°1. Après la polémique suscitée par un article mode du magazine "Elle" sur "l'élégance noir" elle a rencontré le rédacteur en chef du magazine Roots et la créatrice et rédactrice en chef de Ghuber Magazine, Sarah Diouf, pour receuillir leurs avis.Mariama : Comment êtes vous tombés sur l'article de ELLE ?Mickael : Hé bien écoutez moi je suis tombé dessus via un lien posté par Diane Audrey NGako qui tiens le blog Thacrunch et qui travaille également pour le magazine Roots.Sarah: Moi aussi.Mariama : Cela vous a fait réagir immédiatement ? Mickael : Exactement dès que j'ai lu l'article, j'étais tout de suite choqué, je l'ai posté, je me suis empressé d'essayer de diffuser l'information et voilà la viralité d'internet a fait son travail.Sarah : Moi je suis tombé dessus, il était à peu près trois heures du matin. Le temps d'assimiler l'information d'être sûre qu'il s'agissait belle et bien d'un article posté sur le site "ELLE", j'ai relayé l'information exactement pareil. On a eu des réactions plus vives les unes que les autres et là j'ai compris vraiment qu'il y'avait quelque chose qui se passait et qu'il fallait qu'on se manifeste. Mariama : Quels sont les clichés véhiculés par cet article ? Sarah : Les clichés sont que les noirs ont attendu la présidence du couple Obama pour avoir du style, les noirs n'ont pas de style avant les années 50 concrètement et une fois de plus c'est un effet de mode donc pas mal de clichés combinés qui fait qu'on se sent un petit peu insulté.Mickael : Moi j'ai surtout une question qui reste sans réponse : qu'est-ce que le code blanc ? Je ne sais toujours pas, j'attends juste des explications. (Rires)Mariama : Est-ce qu'il ne s'agirait pas plutôt d'un article bâclé ? Sarah : Un article bâclé ? Pas tant que ça parce qu'il y a pas mal de faits qui sont véridiques aujourd'hui le phénomène des égéries : on ne peut pas passer à côté. On a Rihanna qui est la face de Nivea, d'Armani, Solange la petite s�?ur de Beyoncé est la face de Rimmel London, on a Inna Modja qui a été élue l'égérie de Mizani par l'Oréal aujourd'hui. Il y'a une déferlante d'égéries noires et c'est un fait maintenant est-ce qu'on doit vulgariser ça, reléguer justement ce phénomène à une simple tendance en disant que les filles noires ce sont soudainement réveillé en calquant leur apparat sur une certaine « classe blanche » pour le coup qui aurait plus de style et sur lequel on ce serait inspiré. Je trouve que c'est assez �?�c'est�?�c'est une ineptie ! Comment peut-on dire ça en 2012, comment peut-on penser que les plus grandes égéries sur la deuxième partie du XX ème siècle ont été des femmes noires comme Diana Ross , comme Grace Jones , comme Naomi Campbell qui a quand même révolutionné l'image de la femme noire, non seulement dans la communauté mode mais aussi tout simplement d'un point de vue internationale. Je pense qu'au jour d'aujourd'hui on ne peut plus se permettre de tenir ce genre de discours. Donc un article bâclé, je dirais pas bâclé mais plus malmené et sans réelles informations , je pense que c'est plus ça qu'autre chose. Mickael : Je pense effectivement qu'il y a beaucoup de maladresse encore une fois ce qui est étonnant de la part d'un tel magazine on s'attend à ce que les articles soient relus donc ça interpelle, forcément. Maintenant je ne connais pas personnellement cette journaliste donc personne ne peut savoir si elle était bienveillante, malveillante en écrivant ce qu'elle a écrit mais ce qui est sûre c'est qu'à mon avis elle ne se rend absolument pas compte de ce que ça a provoqué et peut-être même ne comprend t-elle pas pourquoi est-ce qu'on est à ce point offusqué. Mariama : Comment on peut éviter ce genre de cliché ? Mickael : La réponse bateau serait de dire l'information, la prévention mais bon quelque part j'ai envie de vous dire; si il �??y avait une recette miracle ça se saurait mais c'est un très long débat je ne pourrais pas vous apporter de réponses clichés comme ça en deux secondes.Sarah : Moi je penser qu'il y a toujours eu des stéréotypes et il' y en aura toujours maintenant je pense comme a dit Mickael, c'est l'information. Quand on est journaliste et qu'on vit dans un pays où quand même les journalistes jouissent encore de leur liberté d'expression, on ne peut pas se permettre de sortir des inepties pareilles ! Il faut bien faire son travaille, il faut bien faire sa recherche, il y a des faits comme même historiques qui sont là ! Aujourd'hui quand même on a la photographie , internet regorge de tellement d'informations où l'on peut puiser justement des informations utiles pour pouvoir écrire un papier correct sur ce type de sujet donc c'est juste inacceptable. Pour info l'article de "ELLE" en question sur le site madmoizelle : http://www.madmoizelle.com/elle-look-femmes-noires-84230Sur Elle.fr il n'est plus disponible !