Un diplomate burkinabè nommé secrétaire exécutif du G5 Sahel

9 juillet 2021 à 16h53 par AFP

AFRICA RADIO

Le représentant permanent du Burkina Faso auprès des Nations unies, Éric Yemdaogo Tiaré, a été nommé nouveau secrétaire exécutif du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad), a annoncé vendredi le ministre burkinabè des Affaires étrangères Alpha Barry.


Succédant au Nigérien Maman Sidikou, "le nouveau secrétaire exécutif du G5 Sahel est le Burkinabé Éric Tiaré", a déclaré M. Barry.M. Tiaré, 61 ans, a été désigné lors d'un sommet en visioconférence entre les présidents des pays du G5 Sahel, a-t-il précisé.Diplomate de formation, cet ancien ambassadeur en France (août 2013 - décembre 2015) était depuis 2015 le représentant permanent du Burkina Faso auprès des Nations unies.L'arrivée de ce "fin négociateur" à ce poste, sera "marquée par la recherche de financement de la force conjointe (antijihadiste lancée en 2017 par le G5 Sahel) qui reste une préoccupation des Etats membres", a commenté une source gouvernementale. Son prédécesseur Maman Sidikou est désormais le haut représentant de l'Union africaine au Mali et au Sahel (Misahel).Dans leur communiqué final, vendredi, les chefs d'Etat du G5 Sahel ont "salué l'important travail accompli" par M. Sidikou et "notamment le positionnement stratégique du G5 Sahel dans l'environnement régional et international".La présidence tournante du G5 Sahel reste quant à elle assurée par le Tchad, et ce malgré la mort du président Idriss Déby Itno en avril, remplacé à la tête du pays par son fils Mahamat Idriss Déby, qui signe le communiqué final de vendredi.