Un émissaire américain nommé pour la région africaine des Grands Lacs

Par La rédaction

WASHINGTON (AFP) - (AFP)

Les Etats-Unis ont nommé mercredi un diplomate comme émissaire spécial pour la région africaine des Grands Lacs avec l'objectif d'une paix durable notamment en République démocratique du Congo.

Barrie Walkley, un diplomate de carrière avec une longue expérience de l'Afrique, a été nommé à ce nouveau poste, a annoncé le département d'Etat.

M. Walkley travaillera "à s'assurer que les Etats-Unis fournissent tout le soutien possible à la région des Grands Lacs afin qu'elle exploite son potentiel et devienne une zone de paix et de sécurité", a indiqué un porte-parole de la diplomatie américaine Mark Toner.

Les Etats-Unis s'inquiètent de la résurgence de nouveaux troubles en République démocratique du Congo après l'annonce des résultats de l'élection présidentielle du 28 novembre, marquée par des émeutes dans des bureaux de vote et des attaques de rebelles dans la ville de Lubumbashi (sud-est).

M. Walkley va aussi se pencher sur les problèmes que rencontrent d'autres pays voisins.Le président américain Barack Obama a récemment envoyé des forces spéciales en Ouganda pour y combattre les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).

The Enough Project, un groupe qui milite contre les génocides et les crimes contre l'humanité s'est félicité de la création de ce poste, disant espérer que M. Walkley s'attaquera aux "facteurs qui conduisent systématiquement au conflit et à la pauvreté et qui sont un fléau pour les populations de la région".