USA: émoi après le meurtre le meurtre d'un adolescent noir

Par La rédaction

Trayvon Martin, un adolescent noir de 17 ans, a été abattu en pleine rue par son voisin alors qu'il se rendait à son domicile.L'auteur du meurtre : George Zimmerman, un citoyen-patrouilleur de 28 ans,auto proclamé gardien de son quatier, contre qui aucune charge n'a été retenue.Cette affaire fait depuis quelques jours scandale aux USA , où la famille et une grande partie de l'opinion publique dénoncent fermement un acte injuste et purement raciste. La police de Stanford a diffusé les appels 911 effectués par l'auteur du drame le soir ou Trayvon Martin a été assassiné . Ces appels semblent remettre en cause la version de légitime défense énoncée par le tireur.«Nous avons eu des vols par effraction dans le quartier, et il y a un type très suspect», dit Zimmerman dans un des appels 911 tout en suivant Martin dans son 4�?4. «Ce type semble faire des trucs louches ou être sous l'effet de drogues ou quelque chose. Il pleut et il marche dans la rue, en regardant autour de lui.»Plus tard au cours du même appel, Zimmerman dit que Martin s'est mis à courir. Son interlocuteur lui dit ne pas poursuivre l'adolescent. «Un agent est en route», précise-t-il.�??Quelques minutes plus tard, après ce que des témoins eurent décrit comme étant une courte lutte au cours de laquelle des appels à l'aide ont été entendus, Zimmerman a tué Martin�?�.L'affaire a suscité une vive indignation aux �?tats-Unis. Les parents de Trayvon Martin, un élève a priori exemplaire et sans problèmes auraient déjà récolté plus de 600 000 signatures dans une pétition en ligne afin que s'ouvre une enquête et que des plaintes soient déposées à l'encontre de Zimmerman.La mort de Trayvon Martin ne soulève pas uniquement la question du racisme et de l'efficacité de la police. Elle met surtout en cause une loi dite �??stand your ground�?�, mise en place par Jeb Bush en 2005 et qui renforce le droit des citoyens d'utiliser des armes à feu pour se défendre.Hier soir, le Caucus noir du Congrès a demandé au département de la Justice d'ouvrir une enquête sur la mort du jeune Trayvon . «Ce dossier compromet l'intégrité de notre système de justice et crée un précédent horrible, déclare Emanuel Cleaver, président du Caucus . Trayvon avait une famille, des amis et un avenir, et tout cela est perdu en raison de la couleur de sa peau�?� a t-il poursuivi.PS : vous pouvez vous aussi signer cette pétition sur [prosecute-the-killer-of-our-son-17-year-old-trayvon-martin->http://prosecute-the-killer-of-our-son-17-year-old-trayvon-martin]Graziela Tchakounte[Le Blog de Graziela->http://grazielatchaks.wordpress.com/2012/03/20/usa-emoi-apres-le-meurtre-dun-noir-de-17/]