Nouvelle application Africa Radio

Plus de 1.000 morts lors du grand pèlerinage en Arabie Saoudite : "Tous les pèlerins n'ont pas eu accès aux installations climatisées"

Patrick Marlière est météorologue et prévisionniste, directeur de Média Weather, bureau d’études sur la météorologie. Il était l'invité d'Africa radio vendredi 21 juin 2024 à 07h45.

Patrick Marlière

21 juin 2024 à 8h13 par Nadir Djennad

Durant le pèlerinage à la Mecque, en Arabie Saoudite, plus de 1000 personnes sont mortes à cause de la chaleur ces derniers jours selon les autorités saoudiennes. Les températures en Arabie Saoudite actuellement atteignent les plus de 50°.

Dans un message récent, le prince héritier Mohammed ben Salmane, a déclaré que son pays avait le devoir de "tout faire pour aider les fidèles à accomplir leur culte en toute sécurité et en toute assurance".

Les autorités saoudiennes ont conseillé aux fidèles d'utiliser des ombrelles, de boire beaucoup et d'éviter de s'exposer au soleil durant les heures les plus chaudes de la journée. Mais de nombreux rituels se font dehors et en pleine journée.

Certains pèlerins ont dit avoir vu des corps gisant sur le bord de la route et des ambulances semblant parfois débordées. Chaque année, des dizaines de milliers de pèlerins tentent de participer au hajj sans autorisation officielle, ce qui leur interdit l'accès aux installations climatisées.

Le pèlerinage subit de plus en plus les effets du changement climatique, a averti une étude saoudienne publiée en mai 2024, selon laquelle les températures sur les sites où se déroulent les rituels augmentent de 0,4 °C tous les dix ans.

Il fera de plus en plus chaud à l'avenir, estime Patrick Marlière, météorologue et prévisionniste, directeur de Média Weather.

Patrick Marlière