Première visite d'une délégation militaire israélienne au Maroc

AFRICA RADIO

25 mars 2022 à 19h06 par AFP

Une délégation de l'armée israélienne a effectué cette semaine sa première visite officielle au Maroc depuis la normalisation des relations bilatérales fin 2020, qui s'est traduite par la signature d'un accord de coopération militaire, a-t-on appris vendredi auprès des deux parties.

"Une rencontre s'est tenue au siège de l'état-major pour développer la coopération entre les deux pays", a déclaré à l'AFP une source au sein des Forces armées royales (FAR) marocaines qui a requis l'anonymat. Cette volonté de "coopération étendue", envisageant notamment la création d'une commission militaire mixte, a été inscrite dans un protocole d'accord signé lors de la visite, a indiqué sans plus de précisions l'armée israélienne dans un communiqué. Les deux parties ont également discuté de la possibilité de participer à des manoeuvres militaires internationales conjointes, selon la même source. Parmi les hauts gradés israéliens, figuraient le chef de la direction de la stratégie, Tal Kelman, chargé des affaires iraniennes, le commandant de la coopération militaire internationale, Effie Defrin, ainsi que le chef de la division des opérations de la direction du renseignement. Ils ont rencontré le chef de l'armée marocaine, Belkhir El Farouk, et des hauts responsables de l'état-major et du renseignement marocains, précise le communiqué israélien. La mission militaire israélienne -- non annoncée et qui s'est achevée jeudi -- s'est déroulée en parallèle d'une visite sans précédent des dirigeants d'Israel Aerospace Industries (IAI), le premier groupe aéronautique public israélien (civil et militaire). A cette occasion, le ministère marocain de l'Industrie et IAI ont signé un accord de partenariat dans le domaine de l'industrie aéronautique civile. Ces visites surviennent dans un contexte de vives tensions entre le Maroc et l'Algérie voisine, notamment sur la question du territoire disputé du Sahara occidental. Israël et le Maroc ont rétabli leurs relations diplomatiques en décembre 2020 dans le cadre d'un processus de normalisation entre l'Etat hébreu et plusieurs pays arabes, soutenu par l'ex-administration américaine de Donald Trump. Depuis, le rapprochement entre le royaume chérifien et l'Etat hébreu se poursuit à un rythme soutenu, avec des visites -- en particulier celle du ministre israélien de la Défense Benny Gantz en novembre -- et la signature de partenariats dans les domaines technologique, sécuritaire, militaire, économique et culturel.