Sénégal : 3 opérateurs téléphoniques sanctionnés pour "manquements" dans leur service

Par Karidja Konaté / Africa Radio Abidjan

Senegal telecom

Les trois principaux opérateurs de la téléphonie mobile, Orange, Free et Expresso du Sénégal ont été sanctionnés jeudi soir, selon un communiqué du régulateur des télécoms. 

Pour « manquements dans la qualité du service et à l'aune des obligations contenues dans le cahier des charges » des opérateurs, l'Autorité sénégalaise de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), a prononcé une pénalité de plus de 1 milliard de FCFA hors taxe soit plus de 1,5 million d'euros à Expresso Sénégal, filiale du groupe Sudatel (Soudan). 

Un montant de 2,5 milliards hors taxe (plus de 3,8 millions d'euros) a été prononcé contre Saga Africa qui opère sous la marque Free et 16,7 milliards FCFA hors taxe (25,6 millions d'euros) contre la Sonatel, une filiale du groupe français Orange, selon un communiqué jeudi soir.

L’ARTP a expliqué dans un communiqué, que ces sanctions surviennent après "une large campagne de mesure de la qualité du service et de la couverture des réseaux 2G, 3G et 4G exploités par les opérateurs sur l'ensemble du territoire national" entre les mois d'août et novembre.

Et d’ajouter que " les résultats ont été au préalable transmis aux opérateurs, à l'issue de la campagne".

La Sonatel (Orange) a pour sa part, indiqué dans un communiqué avoir "dès le départ, émis des réserves sur la méthodologie utilisée sur certains critères" par l'ARTP. Elle "va poursuivre les échanges dans le but de lever certaines incompréhensions". Les deux autres opérateurs n'ont pas encore réagi à cette sanction.