Forum Investir en Afrique 2024

Tunisie: un footballeur professionnel immigre clandestinement en Italie (club)

Un club de football de l'élite en Tunisie a annoncé vendredi qu'un de ses joueurs avait rallié clandestinement l'Italie par la mer, se joignant à des milliers de ses compatriotes qui entreprennent cette périlleuse traversée pour échapper à la dégradation des conditions de vie dans leur pays.

AFRICA RADIO

17 février 2023 à 16h06 par AFP

"En raison de la crise financière que le club traverse, et les conditions de vie difficiles, le gardien de l'Avenir sportif de Rejiche, Khalil Zaouli, a immigré clandestinement vers l'Italie", a indiqué le club de l'est tunisien sur sa page Facebook officielle. Agé de 19 ans, le gardien remplaçant de l'équipe qui occupe la dernière place au classement du championnat tunisien de 1ère division, avait disputé son dernier match le 2 février, rappelle le club. Cette communication, pour le moins inhabituelle d'un club de football professionnel au sujet de l'un de ses joueurs, a été reprise par l'ensemble des médias en Tunisie et largement partagée sur les réseaux sociaux. Interrogé par l'AFP, un porte-parole du club a affirmé que le gardien avait réussi a gagner les côtes italiennes clandestinement jeudi. La Tunisie, dont certaines portions de littoral se trouvent à moins de 150 km de l'île italienne de Lampedusa, enregistre très régulièrement des tentatives de départ de migrants vers l'Italie. En proie à une grave crise socio-économique et politique, le pays nord-africain a enregistré ces derniers mois une forte hausse de l'émigration clandestine, avec des familles entières et des cadres cherchant à partir et non plus de jeunes chômeurs seulement. Selon des chiffres officiels italiens, plus de 32.000 migrants, dont 18.000 Tunisiens, sont arrivés clandestinement en Italie en provenance de Tunisie en 2022. Plus de 38.700 migrants --des Tunisiens, des Subsahariens et d'autres nationalités-- ont été interceptés au large des côtes tunisiennes en 2022, selon des chiffres officiels publiés vendredi. Selon les gardes-côtes tunisiens les tentatives de traversée clandestines ont enregistré "une importante hausse" cette semaine en raison d'une amélioration des conditions météorologiques.