Washington nomme un nouvel émissaire pour consolider les efforts de paix en Ethiopie

AFRICA RADIO

1er juin 2022 à 17h36 par AFP

Les Etats-Unis ont nommé mercredi un diplomate de carrière, Mike Hammer, comme nouvel émissaire pour la Corne de l'Afrique, avec la délicate tâche de consolider les efforts fragiles pour ramener la paix en Ethiopie.

Ancien ambassadeur américain au Chili puis en République démocratique du Congo, le nouvel envoyé spécial est connu à la fois pour sa courtoisie et sa franchise, qui lui a attiré à Kinshasa le respect mais aussi le courroux de certains lorsqu'il énumérait les maux du grand pays d'Afrique centrale. "Je suis impatient de voir l'énergie et la vision que l'ambassadeur Hammer va apporter à nos efforts dans la Corne de l'Afrique", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken dans un communiqué. "Sa nomination souligne notre engagement constant en faveur des efforts diplomatiques dans la région, notamment ceux, urgents, pour soutenir un processus politique inclusif vers la paix, la sécurité partagée et la prospérité pour tout le monde en Ethiopie", a-t-il ajouté. L'Ethiopie a plongé dans un nouveau conflit fin 2020 entre les forces gouvernementales et celles de la région du Tigré. Washington a évoqué des soupçons de "nettoyage ethnique". Addis Abeba, partenaire de longue date des Etats-Unis, a décrété une trêve humanitaire en mars, permettant l'acheminement de l'aide face aux risques de famine. Mike Hammer remplace David Satterfield, un autre diplomate chevronné, qui avait lui-même pris la suite en janvier d'un autre émissaire, Jeffrey Feltman. Ce dernier avait démissionné sans cacher sa frustration face à la situation en Ethiopie mais aussi au Soudan, où l'armée avait fait dérailler la transition démocratique.