Washington "préoccupé" après la tuerie de nombreux civils en Ethiopie

AFRICA RADIO

21 juin 2022 à 17h21 par AFP

Les Etats-Unis ont exprimé mardi leur "profonde préoccupation" après une tuerie "horrible" de nombreux civils de l'ethnie amhara dans la région éthiopienne de l'Oromia, appelant à mettre fin avec "urgence" au conflit dans le pays de la Corne de l'Afrique.

Des survivants ont rapporté lundi à l'AFP que des centaines de civils avaient été tués durant le week-end, accusant un groupe rebelle de l'ethnie oromo, l'Armée de libération oromo (OLA), qui a démenti et incriminé les forces progouvernementales. L'OLA s'est alliée l'an dernier avec le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), qui est en guerre avec les forces fédérales dans le nord de l'Éthiopie depuis novembre 2020. Ce nouveau massacre "souligne l'urgence de mettre fin au conflit armé en cours en Ethiopie", a estimé le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price dans un communiqué. Il a appelé "tous les Ethiopiens à rejeter la violence et à rechercher au contraire un dialogue pacifique pour surmonter les divergences". La "réconciliation nationale" doit permettre aux victimes d'obtenir la "justice" et doit faire en sorte que les "responsables de violations des droits humains rendent des comptes", a-t-il insisté.