ALGÉRIE-FRANCE : la diaspora algérienne de France a aussi vivement réagi aux propos du président français rapportés par le journal le Monde

Par Nadir Djennad

M'HAMED KAKI

La tension est vive entre l'Algérie et la France depuis plusieurs semaines. Le ton est encore monté d'un cran le week-end dernier après des propos du président français retranscrits samedi 2 octobre dans les colonnes du Monde. Le quotidien raconte la rencontre deux jours plus tôt entre le président français et une vingtaine de jeunes descendants de harkis et de rapatriés.

"Les propos d'Emmanuel Macron sont une insulte au peuple algérien"

Le chef de l'Etat français a notamment déclaré qu'après son indépendance en 1962, l'Algérie s'est construite sur "une rente mémorielle" entretenue par "le système politico-militaire". Emmanuel Macron critique aussi "une histoire officielle totalement réécrite" par Alger et "un discours qui repose sur une haine de la France".

M'HAMED KAKI est président de l'Association Les Oranges, basée à Nanterre en région parisienne. Il œuvre au rapprochement entre la France et l'Algérie. Il parle aujourd'hui " d'insulte" envers le peuple algérien. Il répondait à Nadir Djennad. 

M'HAMED KAKI