Au Lesotho, un riche homme d'affaires lance son parti avant les élections

AFRICA RADIO

22 mars 2022 à 18h51 par AFP

Un homme d'affaires millionnaire du Lesotho a lancé mardi son propre parti avant les élections prévues cette année, affirmant vouloir opérer une transformation du paysage politique dans ce petit royaume longtemps dominé par des politiciens de carrière.

Sam Matekane, 64 ans, qui a reçu en 2021 le prix "Best of Africa" décerné par le magazine Forbes, a déclaré qu'il voulait empêcher le pittoresque royaume montagneux de se transformer en un "Etat failli". "Personne ne peut contester que notre pays se dirige rapidement vers un abîme où il sera complètement détruit. Si nous n'agissons pas maintenant, notre pays deviendra un Etat en failli", a déclaré M. Matekane lors du lancement du parti nommé Révolution pour La prospérité. Matekane, qui opère dans les secteurs de l'aviation, de l'immobilier, des mines et de l'agriculture, a déclaré qu'il n'avait jamais eu l'intention de se lancer dans la politique, mais que s'il ne le faisait pas, son succès dans les affaires s'apparenterait à "un marin nettoyant l'intérieur d'un bateau qui est en train de couler". Des élections générales sont prévues au Lesotho entre septembre et octobre mais leur date précise n'a pas encore été fixée. Pays parmi les plus pauvres d'Afrique australe, le Lesotho, enclavé dans le territoire de l'Afrique du Sud, a une longue histoire de turbulences politiques. Le pays figurait sur la liste de surveillance de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) en raison de l'instabilité incessante qui a également conduit au meurtre de deux commandants de l'armée en 2015 et 2017. Aucun parti n'a obtenu la majorité absolue depuis 2012, ce qui a ouvert la voie à des gouvernements de coalition en 2012, 2015 et 2017. Aucun Premier ministre n'a été jusqu'au bout de son mandat de cinq ans au cours de la dernière décennie dans le royaume de 2,2 millions d'habitants.