Ethiopie: un membre de l'ONG IRC tué au Tigré, selon son employeur

AFRICA RADIO

15 octobre 2022 à 14h51 par AFP

Un employé de l'ONG International Rescue Committee (IRC) a été tué à Shire, ville de la région éthiopienne en conflit du Tigré, a annoncé samedi son employeur dans un communiqué.

Cet employé est décédé après avoir été blessé vendredi, ainsi qu'un autre employé d'IRC, lors d'une attaque à Shire, indique l'ONG. Deux sources humanitaires ont indiqué à l'AFP que les deux membres d'IRC avaient été blessés lors d'un bombardement dont la ville est la cible ces derniers jours. Avant de succomber, "notre collègue, membre de l'équipe Santé et Nutrition, a été blessé alors qu'il distribuait de l'aide humanitaire vitale à des femmes et des enfants", explique l'ONG. "Un autre membre d'IRC a été blessé dans l'attaque et deux civils ont été tués et trois blessés", selon le communiqué de l'organisation, basée à New York (Etats-Unis) et présente en Ethiopie depuis 1999. Située dans le nord du Tigré, la localité, qui comptait environ 100.000 habitants en 2021 selon les statistiques officielles, est depuis plusieurs jours la cible de bombardements des forces éthiopiennes et érythréennes qui épaulent l'armée fédérale éthiopienne, ont indiqué des sources concordantes à l'AFP. "Shire a été visée sans interruption toute la semaine par des tirs d'artillerie et des frappes aériennes qui ont causé des dégâts humains et matériels", a déclaré vendredi à l'AFP une source humanitaire jointe sur place, qui a requis l'anonymat. Washington et Bruxelles avaient dénoncé plus tôt samedi "l'intensification" de l'offensive menée par les troupes éthiopiennes et érythréennes au Tigré, notamment contre la ville de Shire.