Guinée: Fana, la plus vieille chimpanzée de Guinée, s'est éteinte

AFRICA RADIO

28 septembre 2022 à 10h51 par AFP

Fana, la plus vieille chimpanzée de Guinée et l'un des derniers membres d'un groupe emblématique menacé, s'est éteinte dans la solitude à l'âge approximatif de 71 ans, a annoncé le ministère de l'Environnement.

Fana était née vers 1951 dans la jungle de Bossou, l'un des premiers lieux où a été établi scientifiquement l'emploi d'outils par les chimpanzés, des pierres faisant marteau et enclume pour casser les noix de palme. Avec la disparition de Fana, les chimpanzés de Bossou ne sont plus que six ou sept, pour moitié des femelles dont deux ne sont plus capables de se reproduire. Leurs congénères sont plus nombreux ailleurs dans la réserve du Mont Nimba (où se trouve Bossou), à cheval entre Côte d'Ivoire et Guinée et inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en raison de l'originalité et la diversité de sa flore et de sa faune. Le suivi des derniers mois montrait que Fana était fatiguée, dit le ministère de l'Environnement sur Facebook. Paralysée du membre supérieur gauche après une chute dans les branches il y a près de 25 ans, elle ne grimpait plus dans les arbres depuis longtemps. De moins en moins capable de se déplacer, elle vivait solitaire. Son corps sans vie a été découvert le 19 septembre dans la forêt sacrée du Mont Gban. Elle a été inhumée le 20 septembre en présence de la communauté humaine de Bossou. Des photos publiées par le site d'information Guinéenews montrent deux hommes la porter en terre dans un linge blanc, entourés de gardes forestiers et d'autres témoins. Les singes et les hommes de Bossou sont connus pour avoir une relation exceptionnelle: les chimpanzés vivent à l'état sauvage, mais depuis des générations partagent le territoire et la ressource avec les hommes. Ces derniers les considèrent comme la réincarnation de leurs ancêtres et les protègent de la destruction. Jusqu'en 2003, le groupe de Bossou a été relativement stable autour de 21 individus. Mais il a a perdu cette année-là sept membres de la grippe. Il souffre aussi de l'activité des hommes. Les populations locales vivent traditionnellement de l'agriculture itinérante sur brûlis. Bossou a préservé un bloc forestier de 320 hectares, mais la déforestation alentour a coupé Bossou du reste des chimpanzés sur les pentes du Mont Nimba. Fana laisse derrière elle deux mâles, Foaf et Fanwa. Une fille, Fotayou, est décédée.