Nouvelle application Africa Radio

Inondations en Libye: cinq membres d'une équipe de secours grecque tués (nouveau bilan)

Cinq membres d'une équipe de secours grecque ont été tués dans un accident de la route en Libye, peu après leur arrivée dimanche pour participer aux opérations de sauvetage à la suite d'inondations meurtrières, a annoncé lundi l'armée grecque publiant un nouveau bilan.

AFRICA RADIO

18 septembre 2023 à 9h06 par AFP

Trois membres d'une famille libyenne à bord de la voiture entrée en collision avec le véhicule de l'équipe grecque ont également été tués et deux autres grièvement blessés, selon le ministre libyen de la Santé dans l'Est Othman Abdeljalil. Selon un communiqué de l'état-major grec, "cinq corps dont trois responsables de l'armée grecque et deux interprètes du ministère grec des Affaires étrangères qui participaient à l'équipe de secours seront rapatriés à Athènes lundi" à bord d'un avion militaire grec. Les quatorze autres membres de l'équipe ont été blessés. Les trois victimes de l'armée grecque sont des ressortissants grecs, a précisé l'état-major grec. Le ministre de la Défense Nikos Dendias a annoncé lundi un deuil de trois jours dans l'armée. Dans un premier bilan, l'état-major grec avait fait état dimanche de trois morts et deux disparus alors que le ministre libyen avait indiqué que "quatre membres de cette équipe grecque avaient été tuées et les quinze autres ont été blessées". L'"horrible accident" s'est produit alors que l'équipe grecque était en route de Benghazi à Derna, à 300 km à l'est, a précisé le ministre libyen lors d'une conférence de presse dimanche à Derna, la ville sinistrée par le déluge. Au total dix-neuf membres participaient à cette opération de secours grecque en Libye. Treize des quatorze blessés ont été rapatriés à Athènes dans la nuit de dimanche à lundi à bord d'un C-130 de l'armée grecque envoyé en Libye à cette fin avec une équipe médicale à bord. Ils ont été transférés dans un hôpital militaire de la capitale grecque, selon l'état-major grec. Le quatorzième blessé est hospitalisé en Libye car son transfert n'était pas possible en raison de son état de santé, a précisé à l'AFP le porte-parole de l'état-major grec. burs-hec/lch