Kenya: seize suspects arrêtés après l'agression d'une automobiliste par des moto-taxis

AFRICA RADIO

7 mars 2022 à 17h21 par AFP

Seize suspects ont été arrêtés après l'agression vendredi à Nairobi d'une automobiliste par un groupe de moto-taxis, a annoncé lundi la police nationale du Kenya, où la vidéo de l'incident a fortement ému les réseaux sociaux.

"Seize suspects ont été arrêtés et cinq motos saisies en lien avec une attaque contre une automobiliste", a déclaré sur Twitter la police nationale, appelant le public à partager des informations. Dans un communiqué, le porte-parole de la police nationale a précisé qu'un "gang de conducteurs de moto-taxis" avait agressé l'automobiliste dans la capitale après un accident supposé. "Nous souhaitons condamner dans les termes les plus forts toutes les formes de violences, dont les violences sexuelles et sexistes", ajoute-t-il, précisant que l'enquête se poursuit. Une vidéo montrant une jeune femme agressée et partiellement dévêtue à l'intérieur de sa voiture ouverte, où elle hurle en tentant de repousser ses agresseurs, est devenue virale depuis vendredi sur les réseaux sociaux kényans. "Je suis choqué et dégoûté par un clip vidéo viral d'une femme automobiliste sexuellement attaquée par des conducteurs de moto-taxis sur Wangari Maathai/Forest Road", a écrit sur Twitter le ministre de l'Intérieur Fred Matiang'i, "nous devons protéger nos rues de tels actes d'agression vils et répréhensibles". Les très nombreux moto-taxis du Kenya, appelés "boda-boda" et essentiellement conduits par de jeunes hommes, sont régulièrement impliqués dans des violences contre d'autres usagers de la route, notamment en cas d'accident avec l'un des leurs. En 2019, un centre de recherche relevant du ministère de l'Intérieur les avaient classés comme "menace à la sécurité nationale" selon la presse kényane.