Le Brésil confirme un troisième cas du variant Omicron

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Brésil a confirmé la détection d'un troisième cas de variant Omicron du Covid-19, un voyageur en provenance d'Ethiopie, a annoncé mercredi le gouvernement de Sao Paulo.

"Le Secrétariat à la Santé de Sao Paulo a confirmé mercredi un troisième cas du variant Omicron au Brésil. Il s'agit d'un passager en provenance d'Ethiopie qui a débarqué (à l'aéroport de Sao Paulo) Guarulhos samedi dernier", indique le gouvernement dans un communiqué. Le gouvernement n'a pas précisé si cet homme, avant d'arriver au Brésil, avait fait un passage par l'Afrique du Sud où le nouveau variant a d'abord été détecté. L'homme de 29 ans, qui habite dans la ville de Guarulhos, dans la région métropolitaine de Sao Paulo, est immunisé avec deux doses de vaccin Pfizer, a-t-il été précisé. Il est "isolé à son domicile depuis samedi, sans symptômes et sous surveillance médicale", selon la même source. Le Brésil est le premier pays d'Amérique latine à avoir enregistré des cas du nouveau variant du Covid-19. Deux premiers cas ont été confirmés mardi, un homme de 41 ans et une femme de 37 ans, arrivés au Brésil le 23 novembre et repartis pour l'Afrique du Sud le 25 novembre, selon les autorités. Ils avaient été vaccinés avec le vaccin Janssen dans ce pays. D'autres cas suspects ont par ailleurs été détectés à Belo Horizonte (sud-est) et dans la capitale Brasilia. Le Brésil, comme de nombreux autres pays, a fermé ses frontières aux vols en provenance de six pays d'Afrique australe. Le Brésil a enregistré plus de 614.000 morts du Covid-19, ce qui en fait le deuxième pays le plus endeuillé au monde après les Etats-Unis. Plus de 62% de la population (213 millions d'habitants) a reçu deux doses de vaccin. Les injections de troisième dose ont commencé en novembre.