Nouvelle application Africa Radio

Le navire-ambulance Ocean Viking sauve 68 migrants en Méditerranée

L'Ocean Viking, navire-ambulance affrété par SOS Méditerranée, a secouru 68 migrants en détresse dans les eaux internationales au large de la Libye dimanche matin, a annoncé l'ONG humanitaire basée en France.

AFRICA RADIO

10 septembre 2023 à 13h51 par AFP

"L'Ocean Viking a secouru 68 personnes naufragées d'une embarcation en bois à double pont qui avait quitté Zouara en Libye la nuit dernière", a indiqué l'ONG dans un communiqué. "Plusieurs d'entre elles souffrent du mal de mer et sont actuellement soignées par l'équipe médicale de SOS Méditerranée et de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) à bord de l'Ocean Viking", a-t-elle ajouté. Sur des photos publiées par l'ONG sur X (ex-Twitter), on y voit plusieurs dizaines de migrants entassés dans un bateau de fortune portant des gilets de sauvetage orange. Les autorités italiennes ont assigné à l'ONG le port d'Ancône pour y débarquer les rescapés, un port lointain qui ne satisfait pas l'ONG. "Le port est à 1.560 km (soit 4 jours de navigation) de la zone d'opération, alors qu'il y a des besoins cruciaux de capacités de recherche et de sauvetage en Méditerranée. Les départs sont nombreux et le risque de perte de vies est élevé", a-t-elle regretté. Depuis son arrivée au pouvoir en 2022, le gouvernement d'extrême droite de Giorgia Meloni, qui compte dans ses rangs le chef de la Ligue anti-migrants Matteo Salvini au poste de vice-Premier ministre, multiplie les mesures pour entraver les activités des ONG de secours aux migrants. Fin août, l'Ocean Viking avait déjà secouru en mer 440 migrants en détresse dans les eaux internationales au large de la Libye et de la Tunisie avant de faire route vers Gênes (nord de l'Italie), le port sûr éloigné qui lui avait été assigné par les autorités italiennes pour débarquer les personnes rescapées. La Méditerranée centrale est la route migratoire la plus dangereuse du monde, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). L'agence onusienne estime que depuis début 2023, 2.013 migrants y ont disparu contre 1.417 sur toute l'année 2022. En juin, un naufrage présenté comme l'un des plus graves impliquant des migrants en Méditerranée, a fait au moins 82 morts, mais en Méditerranée orientale. L'Ocean Viking avait été retenu durant 10 jours en juillet par les autorités italiennes qui lui reprochaient des défaillances de sécurité, mais il avait été autorisé à reprendre la mer le 21 juillet.