Le Nigeria souhaite lever plus de 4 mds USD auprès d'investisseurs internationaux

14 septembre 2021 à 19h51 par AFP

AFRICA RADIO

Le président nigérian Muhammadu Buhari a présenté mardi au Parlement un projet de loi devant permettre d'emprunter plus de 4 milliards de dollars (plus de 700 millions d'euros) auprès d'investisseurs internationaux afin de financer des projets d'infrastructure et la lutte contre l'insécurité.

Le plus peuplé des pays africains a été fortement touché par la pandémie de Covid-19 et la chute des prix du pétrole qu'elle a provoquée en 2020, alors que son économie repose principalement sur ses exportations d'or noir. Si la croissance est de retour, l'insécurité, en particulier les enlèvements et attaques criminelles, a augmenté cette année, en particulier dans le nord-ouest et le centre du pays, alors que l'inflation sur les produits de première nécessité reste particulièrement élevée. Dans un courrier envoyé aux parlementaires, le président nigérian a détaillé les plans du gouvernement pour financer divers projets via de la dette souveraine levée auprès de la Banque mondiale, de la branche import-export de Bank of China ainsi qu'auprès d'autres institutions financières mondiales. "Face aux besoins qui émergent et afin de s'assurer que ces projets cruciaux soient approuvés (...), je vous envoie ici un addendum au plan d'emprunt proposé", explique le courrier. Muhammadu Buhari demande au Parlement de prendre en considération cette nouvelle demande dans le cadre du plan d'emprunt 2018-2021, afin de réaliser des projets nationaux et régionaux. Début septembre, le Nigeria a annoncé qu'il lèverait trois milliards de dollars via l'émission d'eurobonds afin de financer son déficit 2021. Le ministre des Finances, Zainab Ahmed, a confirmé les plans du gouvernement visant à financer 50% du déficit de cette année par de l'emprunt extérieur, l'autre moitié étant financée localement. str/els/sr [object Object]