Le sommet de la Ligue arabe prévu à Alger en novembre

AFRICA RADIO

9 mars 2022 à 16h51 par AFP

Le sommet annuel de la Ligue arabe est prévu début novembre à Alger après trois ans d'interruption en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé mercredi le secrétaire général de l'organisation panarabe.

Les sommets arabes se tiennent traditionnellement en mars mais les éditions 2020 et 2021 avaient été annulées à cause de la situation sanitaire. Les chefs d'Etat arabes s'étaient réunis la dernière fois en mars 2019. Le sommet 2022 était initialement prévu le 22 mars à Alger mais la Ligue arabe avait fait état en janvier de son report en raison de l'épidémie, sans donner de nouvelle date. La réunion se tiendra "du 1er au 2 novembre", a indiqué mercredi Ahmed Aboul Gheit, à l'issue d'une réunion des ministres arabes des Affaires étrangères au Caire, siège de l'organisation. Pendant leur réunion, les responsables arabes ont discuté de l'invasion russe de l'Ukraine, rappelant dans un communiqué final "la nécessité de parvenir à une solution diplomatique, seule issue à cette crise". Mais "l'Ukraine ne doit pas nous faire oublier les crises" dans le monde arabe, a déclaré M. Aboul Gheit. Le monde arabe connait de nombreux conflits et crises. Le Yémen est plongé depuis 2014 dans une guerre qui a fait près de 400.000 morts selon l'ONU. Le Soudan a été le théâtre en octobre d'un coup d'Etat militaire qui a mis à mal la transition démocratique. La Libye peine à organiser des élections censées sortir le pays du chaos. Enfin, les pays arabes sont divisés sur la question d'un possible retour au sein de la Ligue arabe de la Syrie, pays qui avait été suspendu en 2011, quelques mois après le début de la guerre, déclenchée par la répression de manifestations prodémocratie.