Abidjan: 37 passagers tués dans la chute d'un bus dans la lagune

5 août 2011 à 17h36 par La rédaction

ABIDJAN (AFP) - (AFP)

Au moins 37 passagers ont trouvé la mort vendredi dans la chute d'un autobus bondé dans la lagune d'Abidjan, a-t-on appris auprès du ministère ivoirien de l'Intérieur, un drame qui a conduit le président Alassane Ouattara à décréter un deuil national de trois jours.

Dans un communiqué, M. Ouattara, qui s'est rendu sur les lieux, de même que le Premier ministre Guillaume Soro et d'autres membres du gouvernement, a présenté ses condoléances aux familles des victimes et annoncé un deuil de trois jours à partir de samedi, veille du 51e anniversaire de l'indépendance du pays.

Le chef de l'Etat a demandé qu'une enquête soit "menée le plus rapidement possible pour déterminer les causes de l'accident".

Un bus de la Sotra (Société des transports abidjanais), bondé à l'heure de pointe, a chuté tôt vendredi matin dans la lagune depuis le pont Félix Houphouët-Boigny, l'un des deux ponts de la capitale économique ivoirienne.

Interrogée par l'AFP, une source au ministère de l'Intérieur a fait état de "37 morts" et "neuf survivants", qui ont été hospitalisés.Ce bilan reste provisoire, car les autorités n'étaient pas en mesure de dire combien de passagers avaient pris place dans le bus.

Le photographe de l'AFP avait pu voir plus d'une vingtaine de corps repêchés par les sauveteurs, parmi lesquels des jeunes et des femmes.

Le ministère, qui a aussi fait état de nombreux blessés dans la collision de bus à un carrefour du centre-ville, n'a pas précisé pour l'heure les causes exactes de l'accident sur le pont.

Une voiture complètement broyée côté chauffeur signalait toutefois une collision.Le bus, à la toiture très endommagée, a été sorti de l'eau à l'aide d'une grue.

Plusieurs dizaines de sapeurs-pompiers s'étaient déployés sur place, soutenus par la force militaire française Licorne et l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci).

Les forces de l'ordre ivoiriennes étaient présentes en grand nombre.Des centaines de badauds ont observé la scène depuis les deux rives de la lagune, du quartier populaire de Treichville au sud et du Plateau, quartier d'affaires et des administrations, au nord.

L'accident avait provoqué des embouteillages monstres dans la métropole.

Les accidents de la route sont fréquents à Abidjan, où les véhicules sont souvent mal entretenus et les routes très dégradées.Le gouvernement a engagé ces dernières semaines des travaux de réfection des axes routiers à travers la ville.