Abidjan: couvre-feu nocturne prolongé d'une semaine dans deux quartiers

Par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

Le couvre-feu nocturne instauré depuis le 12 janvier à la suite de violences meurtrières dans deux quartiers d'Abidjan, bastions d'Alassane Ouattara, a été à nouveau prolongé d'une semaine vendredi, a annoncé la télévision publique ivoirienne (RTI).

Le décret instaurant le couvre-feu a été "prorogé" jusqu'au 4 février à Abobo et Anyama, de 21H00 à 06H00 (locales et GMT), a précisé la RTI.La mesure avait déjà été prolongée à deux reprises.

Fief de M. Ouattara, rival du chef d'Etat sortant Laurent Gbagbo pour la présidence, Abobo (nord d'Abidjan) a été début janvier le théâtre de violents affrontements entre des éléments armés non identifiés et des membres des Forces de défense et de sécurité fidèles à M. Gbagbo.

Au moins 11 personnes avaient été tuées, dont huit membres des forces de l'ordre.

Le gouvernement Gbagbo avait accusé le camp Ouattara, ou les "rebelles" des Forces nouvelles (FN) qui lui sont alliés, d'être à l'origine de ces violences, ce que les intéressés avaient fermement contesté.

Depuis la présidentielle du 28 novembre, la Côte d'Ivoire traverse une grave crise politique avec deux présidents proclamés.M. Ouattara a été reconnu élu par la quasi-totalité de la communauté internationale, qui presse M. Gbagbo de quitter le pouvoir, ce qu'il refuse.

Les violences post-électorales dans le pays ont fait 271 morts depuis la mi-décembre, selon l'ONU.