Attaques islamistes en Algérie: trois morts dont un militaire et un policier

17 août 2011 à 13h04 par La rédaction

ALGER (AFP) - (AFP)

Trois personnes, dont un militaire et un policier, ont été tuées mardi et mercredi en Algérie dans deux attentats distincts, attribués à Al-Qaïda au Maghreb islamique, selon une source hospitalière et un journal.

Un policier a succombé mercredi à ses blessures infligées dans la matinée lors d'une attaque contre un véhicule de transport de voyageurs à bord duquel il circulait à Tala Bounane, près de la ville de Tizi Ouzou (110 km à l'est d'Alger), en Kabylie, selon une source hospitalière locale.

Le conducteur du véhicule a été tué sur le coup au cours de cette attaque attribué à des membres d'Aqmi.Deux policiers qui se trouvaient à bord d'un autre véhicule ont également été blessés au cours de cet attentat.

Mardi, un soldat a été tué et cinq blessés par l'explosion d'une bombe au passage de leur convoi à Thénia, dans la région de Boumerdès (50 km à l'est d'Alger), selon le quotidien en ligne El Watan, qui l'attribue à la mouvance d'Aqmi.

Depuis le début du ramadan le 1er août, considéré comme propice au djihad par les groupes islamistes, les régions de Tizi Ouzou et Boumerdès sont la cible de plusieurs attaques imputées par la presse à Aqmi.

Dimanche, plus d'une trentaine de personnes dont deux Chinois avaient été blessées lors d'un attentat suicide contre un commissariat du centre de la ville de Tizi Ouzou.