Au Zimbabwe où les hôpitaux sont des "pièges mortels", des bébés naissent par terre

AFRICA RADIO

4 décembre 2019 à 7h35 par AFP

Le salon exigu d'un appartement d'Harare aux murs décrépis s'est transformé, en novembre, en maternité.Et sa propriétaire s'est improvisée sage-femme pour aider des femmes enceintes, terrorisées à l'idée d'accoucher seules chez elles, faute de personnel et de matériel adapté dans les hôpitaux publics.