Aux Comores, le pouvoir disperse des manifestants qui hurlent à la fraude électorale

AFRICA RADIO

25 mars 2019 à 11h42 par AFP

Les forces de l'ordre comoriennes ont violemment dispersé lundi une manifestation de l'opposition, qui accuse le chef de l'Etat sortant Azali Assoumani d'avoir orchestré une fraude généralisée pour se faire réélire dès le premier tour de la présidentielle.