Born HIV Free, l'initiative de Google contre le Sida

Par La rédaction

Le 21 septembre 2010 - Aujourd'hui la campagne Born HIV Free sera dans les rues de New York, Etats-Unis, avec une initiative relayée sur Internet et destinée à indiquer aux dirigeants de la planète le chemin qui mène vers un appui décisif en faveur du Fonds mondial et de son action. Dans le cadre de cette initiative lancée en partenariat avec Google et YouTube, des messagers seront postés à des carrefours stratégiques de Manhattan. Ils porteront différents panneaux sur lesquels on pourra lire des faits marquants à propos du VIH en rapport avec l'endroit où ils seront placés. Les 20 panneaux, semblables aux panneaux indicateurs typiquement new-yorkais, plaideront pour que les générations futures soient débarrassées du virus d'ici 2015. Cette initiative se déroule pendant l'Assemblée générale des Nations Unies et du Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement, qui se tiennent cette semaine à New York. Les participants chercheront à évaluer les progrès accomplis pour répondre aux besoins les plus vitaux de l'humanité. La lutte contre le VIH et le sida étant à la croisée des chemins, les carrefours Born HIV Free montreront aux dirigeants de la planète la voie à suivre. Il est prévu que les membres des délégations voient les panneaux à plusieurs endroits au cours de leurs trajets entre leur hôtel, le Sommet et les réunions pour leur rappeler qu'une avancée majeure en matière de santé mondiale, comme l'élimination quasi-totale de la transmission du VIH de la mère à l'enfant, est bel et bien à notre portée. Le Fonds mondial, s'il obtient l'intégralité des ressources dont il a besoin, contribuera à atteindre cet objectif en à peine cinq ans. Mise en ligne par Google, une carte permettra aux internautes de localiser les différents endroits. Le lien est le suivant : http://goo.gl/Ol2r Le Fonds mondial est la première source de financement au monde pour les programmes de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Les 4 et 5 octobre 2010, les donateurs et d'autres parties prenantes se réuniront à New York pour y confirmer leurs promesses de contributions au Fonds mondial pour les trois prochaines années. L'avenir de la lutte contre le VIH et le sida s'y jouera en partie. Grâce à la campagne Born HIV Free, lancée à l'initiative de Carla Bruni-Sarkozy, ambassadrice du Fonds mondial, plus de 15 millions de personnes ont à ce jour manifesté leur soutien au Fonds mondial pour un monde où plus aucun enfant ne naîtrait porteur du VIH. L'initiative « Carrefours Born HIV Free » a été rendue possible grâce à YouTube.Ensemble, nous pouvons débarrasser les générations futures du VIH. Rejoignez-nous et signez la pétition sur www.YouTube/bornhivfree.org ou www.bornhivfree.org �? propos du Fonds mondial Le Fonds mondial est un partenariat mondial sans équivalent entre le public et le privé, dont la mission est d'attirer et de décaisser des fonds supplémentaires pour la prévention et le traitement du sida, de la tuberculose et du paludisme. Ce partenariat entre gouvernements, société civile, secteur privé et communautés affectées s'inscrit dans une démarche novatrice de financement international consacré à la santé. En étroite collaboration avec d'autres organisations bilatérales et multilatérales, le Fonds mondial apporte sa contribution à la lutte contre les trois maladies. Depuis sa création en 2002, Le Fonds mondial est devenu la principale source de financement des programmes de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en approuvant le financement de subventions pour un montant total de 19,4 milliards de dollars US dans 145 pays. �? ce jour, les programmes soutenus par le Fonds mondial ont sauvé 5,7 millions de vies en apportant un traitement antisida à 2,8 millions de personnes et antituberculeux à 7 millions de personnes et en distribuant 122 millions de moustiquaires imprégnées dans le cadre de la prévention du paludisme.