Burundi: au moins 4 morts, plus de 400 personnes contaminées par le choléra

22 août 2011 à 11h58 par La rédaction

BUJUMBURA (AFP) - (AFP)

Au moins quatre personnes ont succombé à une épidémie de choléra, qui a contaminé ces trois dernières semaines plus de 400 habitants dans l'ouest du Burundi, dont une partie de la capitale Bujumbura, a appris l'AFP lundi auprès du ministère burundais de la Santé.

"Le choléra revient au Burundi (...).Depuis le 3 août, nous avons enregistré officiellement 428 cas dont 42 étaient hospitalisés ce (lundi) matin dans deux quartiers du sud de Bujumbura, dans la commune de Rumonge (sud-ouest) et dans la province de Cibitoke (nord-ouest)", a annoncé à l'AFP Térence Bwarikindi, le chef adjoint du Service des urgences au sein du ministère de la santé.

"Au moins quatre personnes sont mortes de cette maladie malheureusement", a-t-il ajouté.

La zone touchée par le choléra va de Cibitoke, quelques 45 km au nord de Bujumbura à Rumonge, 80 km au sud de la capitale burundaise.

"Nous sommes aujourd'hui mobilisés pour enrayer cette maladie, et pour cela le ministre de la Santé a déclaré depuis vendredi l'état d'épidémie, qui permet une prise en charge gratuite de tous les malades", a-t-il ajouté.

Cette épidémie de choléra s'est propagée dans des zones rurales ou des quartiers populaires "où il n'y a pratiquement pas de latrines et où l'on pas l'eau courante", selon la même source.

Le choléra, infection intestinale hautement contagieuse, est provoqué par l'eau souillée de déjections humaines.La maladie se traduit par des diarrhées, la déshydratation du malade et la mort si ce dernier n'est pas soigné.