Cheick Modibo Diarra, de la NASA à la primature

18 avril 2012 à 13h11 par La rédaction

La crise malienne terminée, le chef d'Etat intérimaire installé place maintenant à la formation du nouveau gouvernement de transition. Depuis ce mardi 17 Avril, le nouveau premier ministre est connu. Il s'agit bel et bien de Cheick Modibo Diarra, le bachelier de l'école technique de Bamako. Connu pour être un érudit des sciences, Modibo Diarra a eu un parcours qui ne laisse personne indifférent. Que ce soit sa fonction de président de �??'Microsoft Afrique'' ou encore celle d'ambassadeur de bonne volonté à l'Unesco, �??'le digne fils du Mali'' a toujours réussi avec brio les charges auxquelles il était appelé. Nommé chef du gouvernement après l'investiture du président Dioncounda Traoré, Modibo Diarra a un nouveau défi à relever. Gros plan sur ce grand homme malien.Cheick Modibo Diarra a vu le jour en 1952 sous le sol sahélien précisément à Nioro dans le Sahel au Mali. L'obtention de son baccalauréat au lycée Technique de Bamako le conduit à Paris pour des études de mathématiques, de physique et de mécanique analytique à l'Université Pierre et Marie-Curie. Celui-ci va continuer sur la voie du succès en atterrissant cette fois-ci aux Etats-Unis à �??'Howard University'' où il va se mesurer à l'ingénierie aérospatiale. Son passage dans cette prestigieuse université de Washington D.C ne reste pas vain puisqu'il sera recruté par le �??'Jet Propulsion Laboratory'' de la NASA avec la participation aux différents programmes de Magellan, d'Ulysses, de Galileo de Mars Observer et Mars Pathfinder respectivement vers la conquête de la planète Venus, des pôles du soleil, des planètes Jupiter et Mars.En 1999, l'autorisation de travailler à mi-temps à la NASA lui est accordée après une bonne expérience acquise. Cette expérience professionnelle à temps partiel va l'engager vers le développement de l'éducation en Afrique avec la création d'une fondation : �??'Fondation Pathfinder pour l'éducation et le développement''. Modibo Diarra enchaîne ses �?uvres dans le développement de l'Afrique en se consacrant aux forums notamment le forum mondial sur l'éducation à Dakar en 2000 et celui de l'Afrique au siège de l'Unesco en Novembre 2011 d'où sa fonction d'ambassadeur de bonne volonté à l'Unesco.Après avoir servi les acteurs de l'éducation, Modibo Diarra s'investit dans le domaine scientifique et dans les nouvelles technologies. C'est ainsi que le Sommet Africain de la Science et des Nouvelles Technologies (SASNET) se crée avec pour priorité de nombreux projets de soutien aux étudiants africains.Le succès est fulgurant pour Modibo Diarra. Il se positionne progressivement sur le territoire africain, mieux sur celui du Mali avec le développement du laboratoire de recherche sur l'énergie solaire à Bamako en 2002. Quelques années plus tard, Cheick Modibo Diarra est piqué par le virus de la politique. Le 06 Mars 2011, il présente officiellement sa formation politique le �??'Rassemblement pour le développement du Mali'' (RPDM) en prélude à l'élection présidentielle 2012. L'année 2011 est la continuité de 2012. Modibo Diarra devient le nouveau premier ministre malien suite à la mise en place d'un gouvernement de transition dû aux troubles militaro-politiques traversées par le pays. C'est un gros challenge pour le gendre de l'ex président malien Moussa Traoré qui a pour objectifs principaux la bonne marche du gouvernement de transition en vue de rétablir l'intégrité et aussi l'organisation des élections libres et transparentes.Mission très difficile mais pas impossible quand on sait que cet homme a déjà relever de grands défis.Herika OURAGA