Coronavirus en baisse en Afrique du Sud, les soldats rentrent dans leurs casernes

Par AFP

AFRICA RADIO

Les soldats sud-africains qui avaient été déployés pour faire appliquer les strictes mesures mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19 dans le pays le plus touché d'Afrique, sont rentrés dans leur caserne après une baisse des cas détectés, a annoncé vendredi l'armée.

Au début des mesures de confinement en mars, le président sud-africain Cyril Ramaphosa avait décidé de déployer dans le pays 2.820 soldats pour les faire appliquer. Un mois plus tard, ce sont quelque 73.000 soldats qui avaient été déployés.Après avoir "contribué avec succès" à "l'effort national pour réduire l'extension du Covid-19", les forces armées ont indiqué dans un communiqué que le déploiement de leurs soldats avait expiré le 30 septembre.Le communiqué précise que les forces armées se tiennent prêtes "dans l'éventualité d'une deuxième vague".L'armée a parfois été accusée par des organisations de la société civile de brutalité dans ses interventions pour faire appliquer les mesures anti-coronavirus. Pendant le pic des cas d'infection en juillet, du personnel médical des armées a été envoyé dans plusieurs hôpitaux pour aider le personnel civil.Le retour des soldats dans leurs casernes s'est effectué à la veille de la reprise des vols internationaux vers l'Afrique du Sud, pays africain le plus touché par l'épidémie de Covid-19, avec 16.866 morts pour un total de plus de 676.000 cas officiellement recensés.