Dépêches AFP

Côte d'Ivoire: le port du masque recommandé contre le coronavirus

04 avril 2020 à 22h31 Par AFP
Les autorités de Côte d'Ivoire ont recommandé samedi le port généralisé d'un masque dans les lieux publics pour freiner l'expansion de l'épidémie de coronavirus, bien que le pays soit encore relativement peu touché selon le bilan officiel.

"Le port du masque s'avère nécessaire. Il faudrait porter le masque, parce que beaucoup d'entre nous ne respectent pas la distanciation sociale", a déclaré le directeur général de la Santé Mamadou Samba à la télévision publique.Pays d'Afrique de l'Ouest comptant 25 millions d'habitants, la Côte d'Ivoire a enregistré 27 nouveaux cas samedi, portant à 245 le nombre de cas confirmés, et ne déplore qu'un seul décès jusqu'à présent, selon le dernier bilan du gouvernement samedi.Mamadou Samba a cependant estimé que l'épidémie de covid-19 y était "généralisée". "Nous considérons aujourd'hui que l'épidémie est généralisée, notamment à Abidjan", la capitale économique du pays peuplée de cinq millions d'habitants et qui compte "80% des cas confirmés", a-t-il dit.Même si la Côte d'Ivoire est peu touchée par rapport à l'Europe, aux Etats-Unis ou à la Chine, les autorités ivoiriennes craignent une expansion de l'épidémie.Un débat planétaire fait rage sur le port du masque pour endiguer l'épidémie de coronavirus. Les autorités américaines le recommandent désormais, comme la France. En Asie, où les masques chirurgicaux sont omniprésents, le retard des pays occidentaux semble une aberration.L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'est jusqu'à présent montrée prudente sur le sujet.En Côte d'Ivoire, des mesures strictes ont été prises : mise en quarantaine d'Abidjan d'avec le reste du pays, couvre-feu nocturne sur tout le territoire, fermeture de tous les commerces non essentiels, des écoles et des lieux de culte, interdiction des rassemblements. Mais pas de confinement jusqu'à présent.Le gouvernement a annoncé mardi un vaste plan de soutien de 1.700 milliards de francs CFA (2,6 milliards d'euros), pour faire face aux conséquences économiques et sociales de l'épidémie, prévoyant que la croissance devrait être divisée par deux, à 3,6% en 2020.L'Afrique comptait un peu plus de 8.000 cas officiellement confirmés de coronavirus et environ 370 morts, selon un bilan de l'AFP samedi.