Covid-19 : l'opposant historique kényan Raila Odinga est sorti de l'hôpital

Par AFP

AFRICA RADIO

Le vétéran de l'opposition kényane et ancien Premier ministre Raila Odinga, 76 ans, est sorti de l'hôpital où il était soigné après avoir été testé positif au coronavirus, a-t-il déclaré dimanche sur Twitter.

Le médecin de M. Odinga avait annoncé jeudi son hospitalisation mardi, affirmant que ce dernier répondait "bien au traitement"."Je suis heureux d'être rentré à la maison", a annoncé M. Odinga dimanche sur Twitter, dans un message accompagné d'une vidéo le montrant, masqué, en train de faire de l'exercice. "Je serai en isolation stricte jusqu'à nouvel ordre", ajoute-t-il. Contacté pour plus de précisions, son entourage n'était pas joignable dans l'immédiat dimanche.Le Kenya, qui a commencé la semaine dernière sa campagne de vaccination contre le Covid-19, connaît actuellement une troisième vague de contaminations, avec des taux de tests positifs atteignant 13% ces derniers jours.Les variants britannique et sud-africain ont tous deux été signalés dans ce pays d'Afrique de l'Est qui a enregistré au total plus de 112.000 cas, pour 1.908 morts.Vendredi, le pays a annoncé une reconduction pour deux mois du couvre-feu nocturne, en vigueur depuis mars. M. Odinga, candidat malheureux à l'élection présidentielle à quatre reprises, est une figure centrale et très populaire de la vie politique kényane.La crise post-électorale née de sa défaite contestée en 2007 a fait plus de 1.100 morts en 2007-2008.Malgré l'adoption d'une nouvelle Constitution en 2010, de nouvelles violences ont éclaté après la présidentielle de 2017, boycottée par le candidat Odinga après l'annulation par la Cour suprême d'un premier scrutin remporté par le président sortant Uhuru Kenyatta.Mais en mars 2018, les deux hommes ont scellé une alliance inattendue, alimentant les soupçons d'accord pour la présidentielle de 2022 entre MM. Odinga et Kenyatta, qui ne pourra pas se représenter.str-md/sba