Développement du fleuve Congo: le roi du Maroc passe aux travaux pratiques

Par AFP

AFRICA RADIO

Le roi du Maroc Mohammed VI en visite au Congo-Brazzaville pour une conférence dimanche sur la protection et le développement du fleuve Congo est passé lundi aux travaux pratiques en donnant le coup d'envoi des travaux de modernisation d'un port fluvial de pêche artisanale.

Le monarque s'est rendu avec le président congolais Denis Sassou Nguesso dans un quartier de Brazzaville pour inaugurer ce chantier entièrement financé par l'Agence marocaine de coopération internationale et le gouvernement marocain à hauteur de 30 millions de dirhams (trois millions d'euros), a rapporté un journaliste de l'AFP.Le port de Yoro est situé en amont de la capitale congolaise, où les travaux doivent durer deux ans.Le chantier devra bénéficier directement à 500 marins pêcheurs et à plus de 3.000 femmes vendeuses.Il prévoit entre autres l'aménagement des magasins des pêcheurs et ateliers de réparation des pirogues et des moteurs."La modernisation du port de Yoro va apporter de l'activité et nous permettre de lutter tant soit peu contre le chômage des jeunes", a estimé Frédéric Privat Ndeket, maire de Talangaï, le quartier qui abrite le port.Le roi Mohammed VI est rentré au Maroc après le lancement des travaux. Le roi a fait de l'Afrique une priorité de sa diplomatie, avec de nombreux déplacements sur le continent. Il a participé dimanche avec dix chefs d'Etat africains à un sommet "Fonds bleu" pour la préservation et le développement du fleuve Congo et de la forêt équatoriale.La réunion a pris fin sans communiqué ni conférence de presse. Seule une annonce institutionnelle a été faite, indiquant que les pays ont signé un protocole d'accord instituant une "Commission climat pour le bassin du Congo".