Dépêches AFP

Disparition d'un avion en RDC : l'épave retrouvé au Kasaï

15 octobre 2019 à 09h52 Par AFP
L'épave de l'Antonov 72 disparu jeudi alors qu'il assurait la logistique du président Félix Tshisekedi a été retrouvée dans la province de Sankuru au centre de la République démocratique du Congo, a-t-on appris mardi d'une source humanitaire. Un responsable du Catholic relief service (CRS) dans le diocèse de Kole, Crispin Mukadi, a affirmé à l'AFP s'être rendu dimanche à Okoto, un village situé à 7 km du lieu où l'épave a été retrouvé. Kole, chef-lieu du territoire du même nom est situé à 75 km d'Okoto."Je m'y suis rendu accompagné de quelques villageois. J'ai découvert beaucoup de débris d'un avion. J'ai vu un morceau d'avion de couleur bleu blanc portant le numéro 72903", a-t-il déclaré à l'AFP."Les villageois m'ont dit que le chef du secteur de Bakutshu Lokenye leur avait ordonné d'enterrer quatre corps dont celui d'un blanc qui étaient en décomposition", a indiqué M. Mukadi joint au téléphone de Kananga. Selon cette source, "il se dégage une odeur suffocante" sur le lieu où l'avion s'est écrasé, une zone forestière non couvert par le réseau de télécommunication.Lundi, deux hélicoptères d'une mission de reconnaissance de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) ont quitté Kananga pour le site où les débris de l'avion ont été découverts. Le gouverneur du Sankuru, Joseph Stéphane Mukumadi, faisait parti du voyage, rapporte un correspondant de l'AFP.L'Antonov avait quitté Beni (province du Nord-Kivu, est) jeudi pour Kinshasa et avait perdu tout contact avec les autorités aériennes 59 minutes après son décollage. Huit personnes avaient pris place à bord de cet avion-cargo dont deux citoyens russes, selon l'ambassade de Russie en RDC.Une cellule de crise est mise en place par les autorités congolaises afin de suivre l'évolution de cette affaire et établir les responsabilités. Selon cette structure, "les mauvaises conditions météorologiques" seraient à l'origine de l'accident.