Famine en Somalie: Clinton accuse les islamistes de bloquer l'aide

Par La rédaction

NEW YORK (AFP) - (AFP)

Hillary Clinton, la chef de la diplomatie américaine, a accusé lundi les insurgés islamistes shebab de continuer à empêcher l'arrivée de l'aide alimentaire aux victimes de la famine en Somalie.

"Nous-mêmes et la communauté internationale adressons une demande très forte au groupe shebab, qui continue d'empêcher les organisations humanitaires d'acheminer l'aide aux gens qui en ont besoin, en tout premier lieu les femmes et les enfants", a déclaré Mme Clinton à New York.

Les Etats-Unis "vont redoubler leurs efforts pour faire pression sur les shebab", a-t-elle ajouté.

Trois employés humanitaires turcs ont été brièvement arrêtés cette semaine par le gouvernement somalien, pour avoir distribué de l'aide alimentaire à des victimes de la sécheresse en zone contrôlée par les shebab.

En raison des risques d'enlèvement et de demandes de rançon, le gouvernement ne peut "pas prendre la responsabilité de laisser les gens aller en zone shebab," a expliqué un responsable.

L'ensemble de la Corne de l'Afrique est touchée par une grave sécheresse, la pire en des décennies selon les Nations unies.En Somalie, la catastrophe est encore aggravée par des combats incessants.

L'ONU a déclaré en état de famine six provinces du sud du pays, largement contrôlées par les insurgés shebab, qui se revendiquent d'Al-Qaïda.