Kenya: l'ONG norvégienne NRC confirme la libération des quatre humanitaires enlevés Dadaab

Par La rédaction

OSLO (AFP) - (AFP)

L'organisation non-gouvernementale Norwegian Refugee Council (NRC) a confirmé lundi la libération de ses quatre humanitaires enlevés vendredi dans un camp de réfugiés de Dadaab, dans le nord-est du Kenya.

"Le Norwegian Refugee Council est soulagé et heureux de confirmer que nos quatre collègues enlevés ont été retrouvés et libérés", indique NRC dans un court communiqué publié sur son site internet.

"Les familles ont été informées", poursuit NRC, annonçant que de plus amples informations suivraient plus tard dans la journée.

Selon l'agence de presse norvégienne NTB, le NRC doit tenir une conférence de presse dans la journée, à une heure non précisée.

Des responsables militaires kényans et somaliens ont annoncé lundi matin la libération dans la nuit dans le sud somalien, au terme d'une opération militaire, des quatre humanitaires, un Canadien, une Pakistano-Canadienne, une Norvégienne et un Philippin, enlevés à Dadaab.

L'armée kényane intervient dans le sud somalien depuis fin 2011 pour tenter d'en déloger les insurgés islamistes shebab.

Dadaab --plus grand camp de réfugiés au monde-- est proche de la frontière somalienne et composé essentiellement de réfugiés somaliens qui fuient depuis plus de 20 ans une violence permanente et des sécheresses chroniques dans leur pays.