Le Nigeria durcit fortement ses mesures de protection face à la pandémie

22 mars 2020 à 10h56 par AFP

AFRICA RADIO

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec 200 millions d'habitants, a durci samedi ses mesures de protection face à la pandémie de coronavirus, en imposant notamment la fermeture de deux aéroports internationaux, des liaisons ferroviaires et des restrictions dans plusieurs Etats du pays.

Trois aéroports internationaux seront fermés (Port Harcourt (sud), Kano (nord), Enugu (sud) à partir de samedi à minuit mais les aéroports principaux de Lagos, la capitale économique du pays, et Abuja, la capitale fédérale, restent ouverts en interdisant l'arrivée de passagers de 15 pays à hauts risques. La Nigerian Railway Corporation a également annoncé une suspension des liaisons ferroviaires à partir du lundi 23 mars."Les lieux de culte seront restreints à un maximum de 50 personnes et à certaines heures" à Abuja, ont annoncé les autorités dans un communiqué publié samedi. "Cette mesure s'appliquera à tous les lieux publics, bars, centres de retransmission de football, entre autres", est-il indiqué. Lagos, mégapole tentaculaire de 20 millions d'habitants qui enregistre d'extrêmes densités de population dans la plupart de ses quartiers, a déjà adopté des mesures strictes de protection vendredi, en ordonnant la fermeture de tous les bars, restaurants, boîtes de nuit vendredi soir, avec "effet immédiat".L'Etat d'Ogun, où plusieurs cas de coronavirus ont été recensés, a adopté des mesures similaires.