Législatives en Côte d'Ivoire: victoire "définitive" du parti au pouvoir

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Conseil constitutionnel a validé jeudi la victoire "définitive" du parti au pouvoir aux législatives du 6 mars en Côte d'Ivoire et annoncé la reprise du scrutin dans quatre circonscriptions, a indiqué la Commission électorale indépendante (CEI).

Le parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) a remporté la majorité absolue à l'Assemblée nationale avec 137 sièges sur 254, contre 91 aux partis d'opposition, selon les résultats provisoires proclamés le 9 mars.Suite aux contestations dont le Conseil constitutionnel a été saisi, dans le cadre du contentieux électoral, "les résultats des élections ont été annulés dans quatre circonscriptions électorales", sans pour autant influencer la majorité du RHDP.De nouvelles élections seront organisées à "une date ultérieure" dans les quatre circonscriptions et à Tortiya (nord) ainsi qu'à Séguela (nord) où le Premier ministre récemment décédé Hamed Bakayoko avait été élu."En conséquence, sont déclarés définitivement élus, les candidats dont l'élection n'a pas été annulée par le Conseil constitutionnel", précise la CEI.Mercredi, le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara qui a présidé le dernier Conseil des ministres du gouvernement de M. Bakayoko, s'est félicité du bon déroulement des élections législatives "dans un climat de paix, avec la participation de tous les partis politiques". "Ce processus vient ainsi renforcer la démocratie dans notre pays", a-t-il dit.Pour la première fois depuis dix ans, l'ensemble des principaux acteurs politiques ont participé à ces législatives, laissant espérer qu'elles permettent d'apaiser la vie politique d'un pays à l'histoire récente marquée par de fortes tensions et des violences électorales.Le chef de l'Etat a annoncé la rentrée solennelle de l'Assemblée nationale le 1er avril et celle du Sénat le 13 avril.