Libération de quatre Turcs enlevés au Nigeria

Par AFP

AFRICA RADIO

Quatre ressortissants turcs ont été libérés au Nigeria huit jours après avoir été enlevés dans le centre du pays, a déclaré dimanche la police.

Les Turcs, des travailleurs d'une entreprise du bâtiment selon la presse locale, avaient été kidnappés par des hommes armés qui avaient attaqué un bar où ils se trouvaient, dans le village de Gbale, dans l'Etat de Kwara, samedi de la semaine dernière.Selon le porte-parole de la police nationale, Frank Mba, des policiers "ont réussi à obtenir leur libération" vendredi sans qu'une rançon ait été versée. Ils sont en bonne santé, a ajouté M. Mba."Nous avons interpellé trois suspects et récupéré un fusil d'assaut AK-47. Nous intensifions maintenant nos recherches pour retrouver d'autres personnes impliquées", a-t-il ajouté.Les enlèvements pour rançon sont fréquents au Nigeria, en particulier dans le sud du pays, riche en pétrole, et dans le Nord-Ouest, où des centaines de personnes, de toutes catégories sociales et origines, ont été enlevées depuis le début de l'année. Les victimes sont généralement libérées quelques jours ou semaines après l'enlèvement, bien que la police confirme rarement le versement d'argent aux ravisseurs. Début juillet, deux ressortissants chinois ont été enlevés dans l'Etat d'Edo, dans le Sud. Dix marins turcs ont aussi été enlevés sur un cargo au large du Nigeria ce mois-ci. La marine nigériane a dit être à leur recherche.