Libye: un enfant tué dans une attaque selon l'ONU qui demande une enquête

17 février 2021 à 19h40 par AFP

AFRICA RADIO

La Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) a condamné mercredi une attaque ayant tué un enfant et blessé 29 autres personnes la veille dans le sud de ce pays lors des célébrations du 10e anniversaire de la révolte, réclamant une enquête.

Deux autorités se disputent le pouvoir en Libye depuis 2015 sur fond d'implications étrangères: le Gouvernement d'union nationale (GNA) à Tripoli, reconnu par l'ONU, et un pouvoir incarné par Khalifa Haftar, homme fort de l'Est.Après l'échec de l'offensive lancée par le maréchal Haftar en avril 2019 pour s'emparer de Tripoli, les deux camps ont conclu un cessez-le-feu en octobre dernier et retrouvé le chemin du dialogue, encouragés par l'ONU.Contrairement aux précédents, le cessez-le-feu semblait jusqu'à présent globalement respecté.Dans un communiqué sur Twitter, la Manul a dit condamner "fermement ce qui semble être une attaque au mortier ciblée à Sebha, dans le quartier d'al-Manshiya, lors des célébrations du 10e anniversaire de la révolution hier".L'attaque, selon cette source, a "tué un enfant et blessé 29 personnes dont deux enfants".La mission "appelle les autorités à ouvrir une enquête indépendante, impartiale et rapide sur cette attaque odieuse contre des civils et à juger leurs auteurs".Des pourparlers interlibyens ont débouché ces dernières semaines sur un accord pour des élections en décembre. Un exécutif de transition, composé du Premier ministre par interim Abdel Hamid Dbeibah et d'un Conseil présidentiel transitoire, a été élu le 5 février.L'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye et chef de la Manul, Jan Kubis, a entamé mardi sa première visite en Libye où il a rencontré des responsables libyens.