Londres avertit d'un "risque accru" d'attentats à Nairobi

Par La rédaction

LONDRES (AFP) - (AFP)

Le ministère britannique des Affaires étrangères a fait état samedi d'un "risque accru" d'attentats à Nairobi, indiquant que "des terroristes pourraient en être aux derniers stades d'une préparation d'attaques".

"Les autorités kényanes ont alerté le public sur un risque accru d'attaques terroristes à Nairobi.Nous pensons que des terroristes pourraient en être aux derniers stades d'une préparation d'attaques", indique le ministère dans un communiqué.

"Les attentats pourraient viser sans distinction les institutions kényanes, aussi bien que des endroits où les expatriés et les voyageurs étrangers se rassemblent, comme les hôtels, les centres commerciaux et les plages", ajoute le ministère.

"Nous recommandons fortement aux Britanniques d'exercer une vigilance accrue et de faire attention dans les lieux publics et lors d'événements publics", poursuit le ministère, qui a modifié ses conseils aux voyageurs.

Le ministère n'a pas identifié de groupe précis en évoquant ces "attaques terroristes".

Le Kenya a envoyé des troupes en Somalie pour combattre les miliciens islamistes Shebab, affiliés à Al-Qaïda, soupçonnées d'une série d'attaques et d'enlèvements d'Occidentaux sur son sol.Les militaires kényans combattent avec les forces somaliennes soutenant le gouvernement de Mogadiscio.

Un porte-parole de l'armée kényane a affirmé samedi qu'une soixantaine de combattants islamistes avaient été tués dans le sud de la Somalie lors d'un raid aérien kényan.