Actualité

Malawi: le nouveau président nomme ses premiers ministres

29 juin 2020 à 11h48 Par AFP
Le nouveau président malawite Lazarus Chakwera a nommé lundi, dès le lendemain de sa prestation de serment, une première série de ministres de son gouvernement, dont celui en charge du portefeuille des Finances.

Chef de l'opposition, M. Chakwera, 65 ans, a remporté l'élection présidentielle du 23 juin face au sortant Peter Mutharika avec 58,57% des suffrages.

Ce scrutin, le deuxième en un peu plus d'un an, a été ordonné par la justice après la décision historique de la Cour constitutionnelle d'annuler pour cause de fraudes la réélection de M. Mutharika en mai 2019.

Lors de sa prestation de serment dimanche, Lazarus Chakwera, qui a fait campagne en dénonçant l'échec économique et la corruption du régime de son prédécesseur, a appelé à l'unité du pays et promis un gouvernement "au service de la population".

Dans un communiqué, il a annoncé lundi avoir nommé son vice-président Saulos Chilima ministre en charge de la Planification économique, du Développement et des Réformes du secteur public.

Il a également confié le ministère des Finances à Felix Mlusu, jusque-là patron de la principale compagnie d'assurances du pays, et celui de la Justice à Modecai Msiska, l'avocat qui a défendu ses intérêts lors de la procédure en annulation du scrutin de 2019.

Le portefeuille de la Sécurité nationale a été attribué à Chikosa Silungwe, l'avocat de M. Chilima devant la Cour constitutionnelle.

Le président sortant Peter Mutharika a dénoncé des "irrégularités" lors du scrutin du 23 juin mais n'a pas indiqué s'il comptait solliciter son annulation.

Le Malawi est le deuxième pays d'Afrique subsaharienne à avoir annulé une élection présidentielle, après le Kenya en 2017, mais le premier au cours duquel le nouveau scrutin voit la défaite du sortant.