Mali: deux soldats tués dans une embuscade imputée aux jihadistes (armée)

30 décembre 2020 à 18h22 par AFP

AFRICA RADIO

Deux soldats maliens ont été tués et cinq blessés dans une embuscade imputée à "un groupe armé terroriste" dans le centre du Mali, un des principaux foyers de violence du pays, a annoncé l'armée mercredi.

Les soldats participaient à une mission d'escorte d'un transfert de fonds bancaires mardi quand celle-ci est tombée dans une embuscade tendue par un "groupe armé terroriste dans la forêt de Batouma, à environ 38 km à l'est de Konna", indique l'armée dans un communiqué.Les soldats "ont opposé une farouche résistance et ont pu se dégager de la zone avec le véhicule transportant" des agents de la banque, a poursuivi l'armée.Le Mali est pris dans la tourmente depuis les insurrections indépendantistes et jihadistes parties du nord en 2012. Un accord de paix a été signé avec les indépendantistes.Mais les agissements des groupes jihadistes affiliés à Al-Qaïda ou à l'organisation Etat islamique se sont propagés au centre du Mali et aux pays voisins, malgré le déploiement de forces françaises et internationales.Leurs attaques contre tout ce qui représente l'Etat malien se doublent de violences intercommunautaires.Les violences ont fait des milliers de morts militaires et civils depuis 2012.Les attaques contre l'armée se sont poursuivies depuis le coup d'Etat militaire qui a renversé l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août.