Mozambique: quatre enfants périssent dans les inondations

16 janvier 2013 à 15h25 par La rédaction

MAPUTO (AFP) - (AFP)

Quatre enfants ont péri au Mozambique au cours d'inondations provoquées par les fortes pluies qui se sont abattues sur la capitale de ce pays d'Afrique australe - les plus fortes jamais enregistrées depuis l'an 2000- ont annoncé les autorités mercredi.

"Nous confirmons quatre morts dans la ville de Maputo", a déclaré Rita Almeida, une porte-parole de l'Agence de secours offcielle, ajoutant qu'il s'agissait uniquement d'enfants.

Le bilan total des personnes décédées dans ces inondations est porté à six, depuis l'alerte aux intempéries lancée vendredi par les autorités.

Les équipes de secours ont mis en place des abris temporaires autour de la capitale, alors que près de 400 maisons ont été détruites au cours des averses de la journée de mardi.

Selon un spécialiste de la météorologie, Sergio Buque, de l'office nationale de météo du Mozambique (Inam) "55 millimètres d'eau sont tombés en deux heures".

"Aucun système de drainage n'aurait pu résoudre cela", a affirmé M. Buque.

Ces pluies étaient les plus fortes depuis celles de 2000 au cours desquelles 800 personnes avaient péri et quatre millions avaient été touchées.

Les zones rurales avaient été les plus affectées, 75% de la population dépendant des ressources de l'agriculture.

Plus de 14.000 personnes ont été touchées par les pluies actuelles, surtout autour du bassin du fleuve du Zambeze.

Bien que les pluies aient cessé actuellement sur la majeure partie du pays, de nouvelles précipitations sont attendues pour la semaine prochaine.

Les autorités ont annoncé qu'elles surveillaient particulièrement la zone de la côte sud, dont Maputo, Xai Xai et Inhambane.

La saison des pluies au Mozambique s'étend d'octobre à mars.