Nambibie: le secteur de la pêche approuve la mise aux enchères de quotas pour la lutte contre le Covid-19

Par AFP

AFRICA RADIO

La principale fédération de la pêche de la Namibie a annoncé mardi qu'elle approuvait le projet du gouvernement de mettre aux enchères sur le marché international les quotas de pêche du pays pour financer la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Vendredi, le ministre de la Pêche Albert Kawana a annoncé que 60 % des quotas de pêche seraient mis aux enchères sur le marché international. Ce projet est destiné à aider le pays à acheter des médicaments et des équipements médicaux.La Confédération des associations de pêche namibiennes (CNFA) a indiqué qu'elle soutenait cette décision, à condition que les emplois et les stocks de poissons soient préservés."Les modalités et les conditions des enchères doivent être conçues d'une manière adéquate (...) afin de maximiser les bénéfices pour le gouvernement tout en protégeant l'emploi en Namibie, sans attirer des concurrents malhonnêtes et des bateaux de pêche illégaux", a déclaré dans un communique le président de la CNFA Matti Amukwa.Les quotas de pêche en Namibie sont habituellement accordés à des sociétés locales d'une manière qui selon ses détracteurs favorise le clientélisme.Selon la nouvelle formule, 40 % des quotas seront réservés aux sociétés namibiennes pour préserver l'emploi.Les quotas locaux comprennent 72.000 tonnes de chinchard et 11.000 tonnes de merlu.Le secteur de la pêche, qui emploie 16.000 personnes en Namibi, est le troisième contributeur au PIB du pays."La seule ressource qui peut vous fournir rapidement des devises étrangères et des ressources financières est le secteur de la pêche", avait expliqué le ministre de la Pêche.La Namibie a enregistré 3.229 cas de Covid-19 et au moins 19 décès.