Nigeria: Chevron jugé non coupable dans un affrontement sur une plate-forme

Par La rédaction

LAGOS (AFP)

Une cour d'appel américaine a conclu que la firme pétrolière Chevron n'était pas responsable d'un incident mortel survenu il y a plus de dix ans sur une plate-forme entre forces de sécurité Nigérianes et manifestants, selon le jugement obtenu à Lagos.

Cette décision annoncée vendredi par la chambre d'appel fédérale de San Francisco concerne un affrontement qui avait entraîné la mort de deux personnes en 1988, précisent les documents de la cour parvenus à l'AFP.

Une centaine de manifestants était venu en bateau jusqu'a la plate-forme Parabe de Chevron à 9 miles de la côte afin de protester contre les nuisances sur l'environnement et l'absence d'offre d'emploi pour les travailleurs locaux, affirme le texte de la décision.

Les manifestants disent qu'ils étaient pacifiques mais, selon Chevron, ils étaient violents et il s'agissait d'une prise d'otage.La firme américaine a appelé les forces de sécurité à la rescousse le quatrième jour de manifestations, selon le jugement.

Les forces de l'ordre avaient ouvert le feu, faisant deux morts parmi les manifestants.

Selon Chevron la décision de la cour d'appel "innocente la compagnie"."Nous avons de la sympathie pour les difficultés que le peuple du Delta rencontre, mais la prise d'otage ne peut être une réponse", affirme la compagnie américaine.

Un groupe de défense des manifestants avait affirmé que les soldats et la police avaient tiré sur les manifestants bien qu'ils aient été sans armes et faisaient un sit-in pacifique sur la plate-forme.